Question budget : Comment choisir les bons matériaux pour faire des économies ?

Question budget : Comment choisir les bons matériaux pour faire des économies ?

Voici une question qui peut être analysée sous différents angles. Dans cet article je vais m’attacher à y répondre dans le cadre d’une rénovation pour un particulier et l’aborderai via quelques exemples types rencontrés auprès de clients. Voici donc une liste non exhaustive des produits les plus souvent utilisés pour être économique.


Les bons choix pour les façades de meubles et plans de travail

Pour les façades de meuble :

  • Le mélaniné uni ou à effet (bois, pierre….) : une feuille décor imprégnée de résine recouvrant à chaud et sous pression un panneau bois, ce qui en fait un produit prêt à la mise en œuvre
  • Du Stratifié uni ou à effet (bois, pierre…)  : une feuille décor plus résistante que le mélaniné impliquant d’être plaquée sur support bois, ce qui augmente le prix de la mise en œuvre pour le menuisier ou l’agenceur)
  • Du Polymère : un film PVC plaqué à chaud sur un support bois, bien moins coûteux qu’une laque pour un effet rapprochant. C’est une finition que l’on trouve dans la grande distribution principalement

Autres alternatives possibles mais plus onéreuses : Verre, placage, bois massif, laque (mate, satinée, métallisée), solid surface (corian…), ceramic, inox…

Pour le plan de travail :

  • Le  stratifié uni ou à effet ( le mélaniné n’étant pas assez résistant à l’horizontal)
  • Le  bois sous forme de lamellé collé ( hêtre, chêne, bambou étant les plus courant)

Autres alternatives possibles mais toujours plus onéreuses : Solid surface (corian…), ceramic, pierre naturelle (idéalement le granit) ou quartz, inox, verre … sont une fois encore des choix avec des caractéristiques très intéressantes mais plus chers à l’achat.


Parquet : massif ou contre-collé? Halte aux idées reçues !

Le parquet est très apprécié pour son côté chaleureux. A ce sujet, beaucoup de clients se font encore une fausse idée en pensant que le parquet contre-collé est moins onéreux que le massif car moins noble. Aujourd’hui le premier a entre autre comme avantage d’avoir une meilleure stabilité aux variations (températures, humidité…) et une couche de bois noble de plus en plus souvent supérieur à 3mm ce qui en fait un produit qualitatif au même prix que le massif selon les fournisseurs.

En attendant l’économie se fait sur :

  • Le prix du parquet au m2 qui varie de 50 à 150 euros en moyenne. Une variation qui s’explique par le premier ou le second choix entre autre (c’est à dire la présence de plus ou moins de Noeuds)
  • Le type de pose : flottante (simple et rapide donc plus économique de tous mais attention le bois est vivant donc susceptible de jouer), collée (valable pour le massif également si il est d’épaisseur mince) ou cloué (pose traditionnelle adapté au massif). Cette dernière étant de loin bien plus chère.

Attention également à prendre un produit fini d’usine (en terme de protection) car si vous achetez un parquet brut à traiter ensuite en surface pour le protéger cela va vous revenir plus cher car il faudra opter pour une réintervention après la pose pour vernir, teinter ou huiler… votre joli parquet tout neuf.

Autres alternatives moins couteuses : le parquet stratifié, il ne s’agit pas ici de bois mais d’un papier décor haute résolution imitant le bois et collé sur un support multi couche. Vous êtes sur une solution des plus économique mais avec une image. Ou encore le sol souple vinylique, le carrelage imitation parquet, qui toutefois côté prix vous surprendront car plus ils sont réalistes dans leur imitation plus ils sont chers en comparaison d’un vrai parquet qui n’aura jamais le même rendu et la même sensation au touché.


Murs et sols des pièces d’eau : choisir le carrelage pour les petits budgets !

La gamme de choix est une fois encore large comme pour les plans de travail et façades de cuisine. Toutefois le plus économique reste le carrelage :

  • Avec le choix de faïence ou de grès cérame pour les murs
  • De grès cérame pour les sols entre autre catégorie

Il faudra toutefois faire attention car l’éventail de prix est large et le format choisi peu gonfler le prix. Plus il est grand, plus le prix augmente en prix d’achat et de pose. On estime être dans le standard jusqu’à 60*60cm environ. Par ailleurs un autre paramètre qui entre dans le prix du carreau étant si il est ou non rectifié (arrête droite ou non pour des joints minces). L’avantage de ces produits étant la facilité d’entretien quoiqu’il arrive.

Le carreau ciment est toujours très tentant mais pas économique du tout si vous voulez une bonne qualité de produit. N’oublions pas que c’est un produit artisanal à la base et que son prix variera du simple au double entre uni et à motif. Préférez lui un grès cérame imitation carreau ciment. 

Il en est de même avec la mosaïque qui du fait de la démultiplication des petits format le rend plus long à poser pour plus de jointoiement également et un prix d’achat supérieur. Quant à la pierre, le béton ciré, le corian…. ce ne sont pas des produits économiques. On en rêve mais on les laisse au magasin si le budget est serré !


En conclusion …

Il y aurait encore beaucoup à dire en revêtement de sol, sanitaires… peut-être un article en devenir…. Au delà de l’aspect économique, différents critères vous feront opter bien souvent pour des matériaux plus que d’autres : l’esthétisme, la résistance, le côté hygiénique… Ces réponses ne peuvent donc être que partielles dans la mesure où vous l’aurez bien compris, chaque projet est différent et qui plus est c’est également les détails de conception et la mise en œuvre qui feront varier le prix final. Les matériaux ne sont en effet pas toujours un levier significatif pour économiser, le matériel de mise en œuvre, le support et la main d’œuvre étant non négligeable dans le budget final.

Par ailleurs, est-ce plus économique de se rendre dans une grande surface que dans un show-room spécialisé pour choisir? Pas réellement ! Le risque s’est juste d’avoir plus de choix et d’être attiré instinctivement par le plus cher. On connaît tous ce phénomène 😉

Retrouvez moi sous Facebook ou Pinterest pour suivre l’actualité.

Nouveau ! Oz by cath lance la Formule « conception avec un architecte d’intérieur »

Nouveau ! Oz by cath lance la Formule « conception avec un architecte d’intérieur »

Parce que vous n’avez pas toujours besoin de faire appel à un architecte d’intérieur pour l’ensemble de votre projet d’aménagement, et parce qu’il faut pouvoir adapter ses envies à son budget sans rogner sur la qualité, parce que nous avons tous envie de vivre dans un intérieur à notre image sans se ruiner, j’ai conçu une nouvelle formule de conseil en architecture intérieure : la formule conception.

a
À qui s’adresse la formule conception?

« La formule conception s’adresse à toute personne désireuse de faire appel aux services d’un architecte d’intérieur pour pouvoir créer et concevoir un intérieur qui soit à leur image et avoir accès à des pièces graphiques pour pouvoir réaliser leur rêve ».

Comment est née cette formule?

Cette formule est née d’un constat et d’un questionnement récurrent chez mes clients qui est de savoir « Ai-je les moyens de faire appel à vos services en tant qu’architecte d’intérieur»? Et la réponse à cette question est : OUI ! Il est tout à fait possible de faire baisser le coût global de mon intervention en adaptant vos besoins en fonction des différentes phases que je propose et que vous pouvez retrouvez en détail en suivant ce lien.

À chacune de ces phases correspond un montant d’honoraires. Et il faut savoir que toute ma mission, du début jusqu’à à la mise en oeuvre se découpe en 5 phases. Les 3 premières étant destinées à la conception :

Phase 1 : Avant projet sommaire
Phase 2 : Avant projet définitif
Phase 3 : Projet de conception générale

Plus on avance dans les phases, plus on entre dans le détail. Certaines personnes n’auront besoin que de la première phase de conception, pour simplement avoir des idées, des esquisses pour les débloquer sur leur projet quand d’autres auront besoin d’avancer un peu plus dans la phase 2, voire dans la phase 3.

D’autres  n’auront pas besoin d’être mises en relation avec des entreprises (Phase 4 : chiffrage), voire pas besoin du suivi de chantier (Phase 5). Or, il faut savoir que la phase conception représente à peu près entre 50% à 60% du montant des honoraires de l’architecte d’intérieur, le suivi de chantier étant la partie la plus conséquente puisqu’elle représente en moyenne 40% du montant des honoraires à verser à l’architecte d’intérieur.

Par conséquent, OUI tout le monde peut faire appel à un architecte d’intérieur pour la conception, jusqu’à un certain niveau en fonction de ses propres moyens : phase 1, phase 2 ou phase 3, voire les 3 phases en fonction des moyens que l’on a envie d’y mettre!

Quels sont les avantages de la formule conception?

Cette formule offre une certaine flexibilité et souplesse puisqu’elle permet d’adapter votre budget en fonction des phases mais également d’avoir accès à des pièces graphiques, à des plans et éventuellement à des perspectives pour réaliser votre projet avec des entreprises. Elle vous permet également de répondre à votre problématique d’aménagement tout en optimisant et en ayant l’aspect créatif de l’architecte d’intérieur et donc d’avoir l’expertise d’un professionnel pour ne pas faire d’erreur dans la conception de votre espace intérieur, afin qu’il soit vraiment à votre image !

En option : le chiffrage

En option de cette formule, il est également possible de bénéficier du chiffrage de votre projet par des entreprises que je référence et que je vous soumettrai. Cette option vous permet de partir serein avec des entreprise qui sont de bon conseil et qui vous aideront à réaliser votre projet. C’est donc une opportunité qui vous permet de faire des économies non négligeables sur les honoraires par rapport à une  formule complète puisque ça vous permet d’économiser presque la moitié des honoraires de suivi de chantier en ayant les pièces graphiques et les adresses des bonnes entreprises pour la conception et la mise en oeuvre.

Pour étudier votre projet plus en détails, avoir des informations sur cette formule n’hésitez pas à me contacter.

Catherine Le Gall, Agence Oz By Cath

Top 3 : Mes projets d’aménagement intérieur favoris en images

Top 3 : Mes projets d’aménagement intérieur favoris en images

Il va de soi que j’aime chacun des projets ( lien vers les projets ) sur lesquels j’ai travaillé. Mais certains ont été plus excitants et ont demandé plus de ressources que d’autres sur ces derniers mois. C’est ceux-ci que j’ai choisi de vous faire découvrir !

a
Projet Fernand : créativité et goût du détail pour un volume atypique

J’ai aimé être « challengée » par ce volume atypique à aménager car c’est dans un moments comme celui-ci que l’on peut se mesurer soi-même à sa part créative. Une créativité qui a su se frayer un chemin à travers les diverses contraintes techniques du lieu et offrir une part d’inattendu dans la façon dont les fonctions prennent leur place. Et puis il y a aussi cette simplicité des lignes rendue possible uniquement en poussant la réalisation jusque dans ses moindres détails. Suivez le lien pour en découvrir plus.

Lac superieur

a
Projet Lac supérieur : les années 70 à l’honneur

Je vous avoue que de prime abord, les immeubles des années 70 ne font pas vibrer l’architecte d’intérieur qui sommeille en moi. Mais c’était aussi une belle occasion pour moi de m’investir dans ce projet avec pour objectif d’en faire oublier le côté normé de l’architecture extérieure. Une fois le projet complètement apprivoisé, la « contrainte » des années 70 est devenu une touche clin d’oeil seventies apportée à un espace à vivre résolument contemporain. Un projet dans lequel la lumière prend également toute sa place grâce à l’abandon du plan cloisonné d’origine si typique. Suivez le lien pour en découvrir plus.

a
Fleury : Au chausse pied, ma petite dame !

35 m2 de surface habitable pour Paris ce n’est pas si petit … mais ça reste un petit volume avec une vraie gageure : optimiser les volumes au maximum pour en tirer un maximum d’espace, voire d’air ! Pour reprendre l’expression des entreprises travaillant sur ce chantier, en parlant de l’enfilade cuisine et salle de douche  « c’est au chausse pied ma petite dame mais elle a tout d’une grande »! Suivez le lien pour en découvrir plus.

Pourquoi prendre un rdv conseil avec un architecte d’intérieur?

Pourquoi prendre un rdv conseil avec un architecte d’intérieur?

Bonjour à vous ! Je suis Catherine Le Gall et pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis architecte d’intérieur et vous pouvez retrouver toutes mes réalisations sur mon site internet à l’adresse www.oz-bycath.com

Aujourd’hui je vous présente Olivia qui est avec nous pour nous parler du rendez-vous conseil que je propose, puisque Olivia est une ancienne cliente, et qui de mieux qu’une ancienne cliente pour nous en parler ?

a
A quel moment, et pourquoi faire appel à un rendez-vous conseil ?

En quelques mots, le rendez-vous conseil est un rendez-vous d’une durée d’une heure trente à deux heures avec les clients et en règle générale, sur place.

Cath : Olivia pourquoi et à quel moment avoir fait appel à un rendez-vous conseil ?

Olivia : Avec mon conjoint nous avons acheté un appartement en Dupleix à Croissy il y a un an et demie et nous avions pour objectif de faire des travaux dans l’appartement pour redistribuer les espaces parce que le plan n’était pas très logique et il y avait beaucoup de place perdue… Nous avons réfléchi au départ au nouveau plan des pièces et en particulier où bouger l’escalier qui était l’élément crucial pour redistribuer tout l’espace. On est arrivés à un point où on avait deux plans possibles, sans savoir quelle était la meilleure solution et c’est à ce moment-là que nous avons pris contact avec Catherine pour le rendez-vous conseil.

Comment se déroule le rendez-vous conseil avec mon architecte d’intérieur ?

Cath : Comment s’est déroulé ce rendez-vous, Olivia ?

Olivia : Catherine est venue dans l’appartement pour voir les espaces et on a discuté pendant une heure et demie, deux heures. Nous avons expliqué nos deux plans de départ, nos idées et nos contraintes comme la cuisine ouverte à laquelle on tenait absolument, et Catherine nous a expliqué les avantages et les inconvénients des deux plans que l’on avait fait, ce qu’on pouvait faire par rapport aux volumes de l’appartement. Pendant toute la durée de la séance, elle nous a donné énormément d’idées pratiques, des astuces, des petits conseils et elle nous a aussi donné une troisième idée de plan en faisant complètement abstraction des contraintes : par exemple les radiateurs, ou l’implantation des cloisons qu’on pouvait potentiellement déplacer. Nous, nous n’avions pas réussi à faire abstraction de ça pour imaginer d’aller potentiellement plus loin.

Qu’est-ce que ce rendez-vous conseil apporte ?

Cath : Au final qu’est -ce que ça vous a apporté concrètement ?

Olivia : A la fin du rendez-vous, ça a complètement débloqué la situation, et on a opté pour la proposition de plan de Catherine, qui permettait d’optimiser l’espace complètement grâce à une implantation différente de l’escalier, de maximiser les volumes, de garder 3 chambres et d’avoir la grande cuisine ouverte qu’on souhaitait, ce qui était la raison principale de notre demande. Mais on a eu en plus des super conseils déco sur les couleurs, les matériaux ou des conseils sur l’ordre des travaux, par exemple Catherine conseillait de s’attaquer aux travaux au rez de chaussée avant de faire l’étage et des conseils de budget, de temps difficiles à estimer…

Cath : Merci beaucoup Olivia !

Pour rebondir par rapport à cette séance vous l’aurez compris cela représente en moyenne une heure et demie, deux heures où les conseils sont donnés oralement, où on discute sur place pour avoir le maximum d’idées, afin de voir les avantages et les inconvénients. Et sachez que vous pouvez faire appel à ce rendez-vous conseil à n’importe quel moment de votre projet, pour vous aider à y voir plus clair dans vos idées, ou vous pouvez également y  faire appel avant d’acheter un bien pour savoir si ce que vous souhaitez est réalisable !

N’hésitez pas à me contacter, via le blog à l’adresse www.oz-bycath, à me suivre sur ma page Facebook www.facebook.com/OzByCath, et sur les articles de blog que vous pouvez retrouver également.

Je  vous souhaite une très bonne fin de journée et merci à tous !

En savoir plus :

Un métier
Ma mission d’architecte d’intérieur
Jusqu’où ?

Les X commandements d’un bon architecte d’intérieur

Les X commandements d’un bon architecte d’intérieur

Choisir le bon interlocuteur quand il s’agit de confier la rénovation ou l’aménagement de son espace de vie à un professionnel n’est pas chose aisée. On fait confiance a priori et on croise les doigts pour ne pas se tromper ! Un peu comme quand on entre dans un salon de coiffure pour la première fois … Autant dire que l’on croise fort les doigts pour ne pas faire parti du pourcentage de coupes ratées! Pour ne plus jamais vous tromper, voici les 10 incontournables qui (selon moi) distinguent un bon architecte d’intérieur … d’un mauvais.

1e commandement : Sa formation tu connaitras

S’informer du type de formation suivi par le professionnel auquel vous faites appel. Est-ce un architecte d’intérieur de formation initiale, une reconversion récente, un touche à tout improvisé? Si vous souhaitez faire appel à un architecte d’intérieur, son niveau d’étude sera à minima de 2 à 5 ans. Ses années d’expériences après formation sont sans nul doute son atout majeur, ce qui rassure et rend plus serein lors de la mise en oeuvre.

2e commandement : Son sérieux tu vérifieras

Quel outil mettez-vous en place pour le dénicher ce professionnel? Est-ce par le biais du bouche à oreille? Si oui arrangez-vous pour connaître au moins son style et voir ce qu’il a réalisé comme projet pour le contact qui vous l’a recommandé avant de vous lancer. Ce qui vous convient à vous ne convient peut-être pas au voisin … Un autre biais de plus en plus courant pour trouver un bon architecte d’intérieur étant d’aller sur un site internet qui propose (de vrais) témoignages d’anciens clients pour vous rassurez un tantinet.

3e commandement : Son travail tu observeras

Quelle est votre univers, l’ambiance que vous recherchez? Selon si vous êtes plutôt style rococo ou minimaliste, il est évident que vous ne vous tournerez pas vers la même personne! Pour faire matcher votre style et l’architecte d’intérieur, il est important pour vous de pouvoir visualiser des réalisations soit via un site internet, soit à minima un book papier… Mieux vos prévenir que guérir!

4e commandement : Le feeling tu auras

Le feeling! Déjà par téléphone vous allez pouvoir sentir dès le 1e échange si vous parlez le même langage, si les questions sont pertinentes et le professionnalisme de votre interlocuteur. Si la 1e étape est passée, vogue vers le rdv sur place pour affiner le potentiel de votre projet et la rencontre de visu qui confirmera ou non la symbiose entre votre personnalité et celle de votre interlocuteur. N’oubliez pas que c’est un peu comme choisir votre futur psy : vous devez vous sentir à l’aise avec lui!

5e commandement : Son écoute attentive tu évalueras

Et non des moindre, sa qualité d’écoute. Celle-ci est déterminante pour arriver à un résultat personnalisé qui n’appartiendra qu’à vous et ne sera pas la copie conforme de l’appartement du dessus avec la verrière et le papier peint dernière tendance vu chez tout le monde. Chacun sa façon de vivre. C’est cette qualité chez l’architecte d’intérieur qui vous aidera à rentrer dans la confidence pour dévoiler un peu de votre intimité et lui permettre ainsi de cerner aux mieux vos désirs.

6e commandement : Sa créativité t’époustoufleras

Son niveau créatif aussi bien dans le look que dans sa capacité à optimiser les espaces. Assurez-vous d’avoir plusieurs options de plans proposés. A venir dans un prochain article vous trouverez une vidéo où j’expose l’importance de la 1e phase : celle des esquisses dont voici un exemple. Cette phase comprends plusieurs plans d’aménagements à minima 2-3 partant du même cahier des charges et qui vous permettront de choisir l’option qui vous convient la mieux.

7e commandement : Sur son équipe tu échangeras

Ses partenaires ! Professionnels bien sûr 😉 Entreprises, artisans, fournisseurs sont autant d’atouts pour la réussite de votre projet. C’est plus délicat de savoir à quoi s’attendre, je vous l’accorde. Mais en échangeant avec l’architecte d’intérieur, vous pourrez déjà cerner le sérieux des intervenants, et depuis combien de temps il travaille avec eux. Peut-être souhaiterez-vous faire appel à des entreprises que vous connaissez déjà, dans ce cas assurez-vous avant, que le professionnel accepte de travailler avec des entreprises qu’il ne connaît pas. N’oubliez pas que c’est lui qui par la suite va devoir gérer l’humain et la technique sur le chantier.

8e commandement : Sa réactivité tu aimeras

Sa réactivité à revenir vers vous. Un projet d’aménagement prend du temps, il faut compter plusieurs aller-retour entre vous et l’architecte d’intérieur, à minima un par phase avant de commencer le projet. Le délai d’étude va donc dépendre de sa réactivité et de la votre mais également de votre capacité à prendre des décisions sans trop les remettre en question. Et également de sa disponibilité et celle des entreprises selon vos impératifs.

9e commandement : La proximité tu privilégieras

Veillez à choisir un architecte d’intérieur qui ne soit géographiquement pas trop éloigné de votre chantier ou qu’un confrère puisse le gérer si vous scinder étude et suivi. L’étude et les rendez-vous peuvent se faire aisément par mails et visio conférence mais le suivi de chantier impose quoiqu’il arrive de se rendre sur le lieu des travaux réguliérement, sa proximité facilite donc le sérieux du suivi.

10e commandement : Ta propre opinion tu te feras

A vous de l’écrire… quelles sont selon vous les qualités incontournables d’un prestataire de sérieux architecte, architecte d’intérieur ou autre?

« Coquillages et crustacés » riment-ils avec chantiers et été ?

« Coquillages et crustacés » riment-ils avec chantiers et été ?

Il faut croire qu’au printemps il n’y a pas que les plantes qui fleurissent : les envies des clients aussi ! Refaire un studio avant location, ré aménager un appartement avant la rentrée scolaire, repenser une salle d’eau ou créer un dressing de toutes pièces, les projets ne manquent pas de tomber tous les ans avant l’été. Oui mais …

Peut-on réaliser un projet de A à Z, de la conception à la réalisation en deux ou trois mois seulement?

Selon l’ampleur du projet, en étant efficace dès la proposition de mission signée et avec des échanges rapides entre le client et l’agence moyennant une période qui ne soit pas en surcharge, il est envisageable de réaliser un chantier en trois mois.

Mais attention Teasing

Si vous comptez commencer à réfléchir sur votre projet un petit mois avant le début du chantier (conception, plans, choix de matériaux, devis des entreprises, planification) pour une réalisation sur les mois de juillet et août, je crois que cela ne va pas être possible (comme dirait nos amis de Zebda).

En effet : des travaux commencés fin juin ou début juillet doivent être balisés en amont, le projet doit lui être abouti en plan et surtout les matériaux et produits spécifiques commandés dès qu’ils sont figés. Pourquoi?

Les fournitures :

Dès la dernière semaine de juillet et tout le mois d’août, la plupart des fournisseurs sont fermés et les commandes demandant du délai (parfois de 10 jours à 8 semaines) doivent être passées parfois plusieurs semaines avant le début du chantier pour avoir la marchandise sous la main de manière certaine. Ces délais disparaissant si vous passez uniquement par la grande distribution avec des choix en stock, mais la plupart des plombiers, électriciens et carreleurs professionnels se procurent la marchandise en « point pro ».

Les entreprises et la France

Par ailleurs, auriez-vous oublié le mois d’août en France ? Le mois où Paris est vide de ses autochtones, où on roule et stationne si bien et où tout le monde est sur la côte ?

Personnellement j’ADORE cette période de calme pour créer et concevoir. Mais c’est aussi la période où tout tourne au ralenti car les ouvriers sont en vacances et seules les urgences sont assurées, comme pour le plombier par exemple. Les quelques entreprises ouvertes en août sont en général en intervention pour des boutiques, des espaces publiques, sur des chantiers en cours de finition ou bookées de longue date mais rarement du jour pour le lendemain !

Et puis quand les entreprises sont qualifiées, pratiquent les bons prix et sont sérieuses, ne vous attendez pas à ce qu’elles attendent après le client pour remplir leur planning. Au 1e juin cette année, les entreprises avec lesquelles je collabore ont du travail parfois jusqu’en octobre-novembre et bien plus loin, avec un surcroit d’activité depuis avril et une surcharge de chantier à finaliser pour la fin de l’été …

Alors j’OZE appeler quand mon architecte d’intérieur préférée ?

Pour vous assurer de pouvoir réaliser votre projet en été, mieux vaut s’y prendre à l’avance soit avril-mai au plus tard voire bien avant selon l’ampleur du chantier car de la conception à la validation des devis il se passent plusieurs semaines.

Tous les chantiers actuellement en cours résultent principalement de signature chez le notaire. Sachez qu’il est préférable d’anticiper la signature définitive du bien pour pouvoir commencer le chantier dès les clés en main ou d’anticiper la fin d’un bail ou la date à laquelle vous voulez entrer dans votre « home sweet home » si vous savez ce que vous voulez faire comme travaux de manière certaine.

Dès que vous êtes au clair avec la promesse de vente signée et l’emprunt assuré si il y a ou avec le départ de votre locataire… GO ! foncez et contactez les professionnels.

Oui mais Catherine…?

La question courante est : « Oui mais Catherine, si je ne signe finalement pas pour quelque raison que cela soit et que l’étude est faite, le contrat de A à Z signé avec vous, comment cela se passe-t-il ? ». La réponse est simple : le travail déjà effectué est dû sachant que chaque phase se paye au prorata de l’avancement. C’est la garantie de pouvoir commencer le plus vite possible dès les clés du bien en main.

Au final et comme pour tout, il est plus prudent de bien anticiper la conception, les matériaux et le choix des entreprises afin de ne pas prendre le risque de déraper dans la livraison du chantier, a fortiori si celui-ci se déroule en été …

Si vous voulez encore plus de conseils direction le blog, plus d’infos ludiques facebook et plus d’images pinterest via Oz by cath.

Pin It on Pinterest

Share This