Peut-être êtes-vous amenée dans votre métier à recevoir des demandes de décoration ou d’agencement qui finissent par se répéter inlassablement, encore et encore, presque à vous en donner des allergies? Des clients qui ont en tête des pages bien précises de magazines de décoration, des objets « culte » et des idées d’agencement vues et revues ?

Les fameuses tendances du moment

Si oui, alors je suis certaine que vous comprenez mon désarroi et la délicatesse dont il faut faire preuve pour faire évoluer différemment les idées bien établies que l’on retrouve dans nos magazines de décoration. Des idées issues parfois de très bonnes agences d’architecture intérieure mais pas toujours aussi bien ré-interprétées dans la pratique.

Dernièrement, en arrivant chez une connaissance férue de déco et très fière de son appartement nouvellement rénové, je n’ai pas pu m’empêcher de penser : «  Whaou bravo ! Tous les codes déco y sont passés… ».

Du bleu Sarah Lavoine à la couleur Pantone de l’année en passant par la verrière atelier d’intérieur, le papier peint David Hicks ou les palmiers et flamants roses, le tout associé à la suspension Vertigo de Constance Guisset éditée chez Petite Friture ou aux suspensions Tom Dixon, la liste des redites reste non-exhaustive et bien présente, influençant quotidiennement notre vision. Ici ce sont les tendances du moment mais à chaque époque sa propre liste.

Déceler l’idée qui se cache derrière la demande

Le plus important dans l’expression d’une envie nommée par un client, c’est de déceler l’idée ou les idées les plus importantes à retenir pour les faire évoluer et qu’elles sortent du copier-coller pour devenir à leur image, et ce fait, personnelle. C’est à l’image des projets que beaucoup des élèves en reconversion professionnelle en déco présentent la première fois en cours. Une fois passé  » le syndrome de reproduction «  de la parfaite image de magazine, le projet suivant se délie et devient plus créatif pour enfin se défaire des clichés et révéler son plein potentiel.

Par exemple :

  • Bleu, oui mais… avec plus ou moins de rouge, jaune ou de noir
  • Une partie verrière, oui mais… avec une serrurerie aux géométries variables, l’intégration de verres colorés
  • Un papier peint graphique, oui mais… les éditeurs sont tellement nombreux, pourquoi vouloir chez soi ce qui se fait par dizaines chez les autres ?

Se creuser les méninges

La suspension petite friture « Vertigo » ou encore les suspensions Tom Dixon associées à ces intérieurs alliant toujours les mêmes couleurs et verrière finissent par les rendre elles-mêmes insignifiantes alors que ces luminaires sont peut-être en passe de devenir des icônes… Il n’est pas si évident cependant de savoir si c’est une simple tendance du moment ou si cela va devenir une idée telle une icône version décoration, je l’admets. Mais soyons honnête c’est comme le papier à grosses fleurs orangées, ne me dites pas que vous ne l’associez pas directement aux années 70, celles de notre enfance ? (enfin la mienne ;))

Bref cela vaut le coup de se creuser les méninges pour emmener le projet vers un autre niveau d’exigence et plus d’originalité pour ne pas être comme tout le monde comme sur ces quelques images glanées sur Pinterest et présentes sous le tableau Encore?! ou Encore mais moins vu.

A très vite sur Facebook ou en visitant mes projets pour voir d’autres idées…
(Article mis à jour le 6 novembre 2019)

Pin It on Pinterest