En tant qu’architecte d’intérieur, il y a des métiers auxquels on fait appel de manière récurrente tels que le plombier, l’électricien, le plaquiste, etc., et des savoir-faire plus spécifiques qui relèvent aujourd’hui des métiers d’art au service du bâtiment.
C’est ces professionnels que j’aimerais mettre en lumière. Laissez-moi vous présenter le métier de staffeur.

C’est un acteur qui fut précieux pour moi dans le cadre de la rénovation de la maison de maître situé en Picardie. Mais avant d’y revenir, je vais vous expliquer en quoi consiste ce métier peu connu !

Le staffeur est spécialisé dans le travail du plâtre, une matière première qu’il mélange à de la fibre végétale, de la fibre de verre ou du métal en fonction des besoins de l’intervention. C’est un véritable artiste capable avec ce simple matériau de réaliser des corniches, des moulures de style, des plafonds à caissons, des rosaces, des colonnes, des sculptures et bien d’autres éléments constituant l’ornementation.

Pour ce faire, il part de dessins à partir desquels il réalise des moules et des formes variées. Le «staff», versé dans le moule, prendra alors la forme désirée qui sera, après séchage, démoulée et prête à être posée sur site pour l’orner.

Le staffeur est également capable de travailler directement sur site pour restituer, par exemple, la sous-face d’un escalier ou bien encore mouler et restaurer en staff des pointes de grille décorative comme ce fut le cas sur le chantier de la maison de maître de Picardie. Il s’agissait d’une sous-face qui ne pouvait reprendre ses courbes que par le travail de la main de l’homme. Cette tâche fut confiée à un homme aussi habile et ingénieux qu’artistiquement sensible. Ces qualités sont indispensables à ces professionnels qui interviennent le plus souvent dans la restauration de monuments historiques, anciens ou d’architectures contemporaines très exigeantes.

Merci à B. Galipon pour son intervention et sa passion du métier.

Vous aimerez : Un personnage singulier, rencontre avec Etienne Fougère, compagnon du devoir

 

Pin It on Pinterest