Petite surface ne signifie pas forcément petit espace ! Dans cette vidéo, je vous explique comment gagner de la place dans vos studios ou appartements, créer des rangements sur-mesure, utiliser chaque espace libre et ainsi optimiser votre intérieur en ayant la sensation d’avoir gagné des mètres carrés.

Catherine Le Gall, je suis architecte d’intérieur, et vous pouvez retrouver mes réalisations sur le site www.oz-bycath.com.

Aujourd’hui, je voulais aborder un sujet primordial qui est la notion d’espace et de surface surtout en ce temps de confinement où finalement on se retrouve coincés entre nos quatre murs lorsqu’on a pas la joie d’avoir un jardin ou une maison. Ce, d’autant plus qu’en ville, les appartement, les studios sont petits et on peut avoir vite le sentiment d’étouffer et de tourner en rond dans peu d’espace. J’avais envie de vous donner quelques idées et notions pour parvenir à dégager un peu plus d’espace dans le temps.

Mes solutions pour gagner de la place

1 – Les meubles sur-mesure

Pour parvenir à gagner un maximum de place et à dégager de la surface au sol, on va pouvoir penser entre autres aux meubles sur-mesure. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils vont nous permettre :

  • d’optimiser au maximum les angles pour en faire du rangement qui nous soit adapté.
  • d’avoir des éléments de profondeur qui nous correspondent et non pas de subir des rangements de la grande distribution qui sont parfois trop profonds par rapport à l’espace que l’on a.
  • d’optimiser la hauteur sous plafond ou la hauteur sous rampant. On va ainsi maîtriser réellement les rangements d’autant plus qu’au quotidien il y a des éléments à ranger dont on a moins besoin et qui peuvent être placés en hauteur dans la mesure où moins usités.
  • d’aménager des espaces auxquels on pense moins, qui sont moins accessibles ou plus atypiques comme par exemple l’arrière d’une porte…

Le sur-mesure est intéressant car il va permettre de maîtriser pleinement et complètement notre espace.

2 – Le mobilier spécifique

Ce mobilier peut-être :

  • escamotable tel qu’un lit que l’on va replier dans une armoire ou que l’on va remonter au plafond pour dégager la surface ou bien une table que l’on plie ou déplie en fonction de ses besoins.
  • pliable, ce qui va permettre lorsqu’on en a pas l’usage par rapport à une table ou des chaises, de les plier et les ranger pour dégager au maximum la surface
  • multi-fonctions tels qu’une table basse qui se remonte en table haute, une banquette qui permet de s’asseoir et en même temps d’allier du rangement. Ou bien encore du mobilier qui va dissimuler une télévision, permettre d’avoir des étagères et un bureau d’appoint et/ou de la penderie dans un seul et même meuble multi-fonction. Cette option va permettre d’éliminer tous les meubles apposés les uns à côtés des autres et qui participent également à cette sensation d’étouffer un peu plus.

3 – Traiter le dessous d’escalier

Dans les petits appartement et les studios, il n’est pas rare également d’avoir le coin nuit situé en mezzanine et d’avoir, pour y accéder, un escalier. La surface qui est sous l’escalier est toujours difficilement exploitable. Donc l’une des solutions intéressantes, c’est d’utiliser cette surface pour pouvoir y trouver des rangements ou, pourquoi, pas un coin bureau.

4 – Surélever

On connait tous les lits coffre qui permettent d’être un véritable fourre-tout. On peut très bien imaginer une estrade plus conséquente qui couvre une partie de pièce dont les rangements vont pouvoir être accessibles en façade ou bien encore via des trapes par le dessus. Cette estrade peut avoir la hauteur d’une marche ou bien on peut imaginer y mettre un lit à une hauteur un peu plus importante afin de dégager un maximum de hauteur en-dessous pour y créer du dressing et/ou des rangements d’appoint.

5 – Exploiter le dessous des fenêtres

Sous les fenêtres, on peut créer une hauteur de rangement moins importantes mais qui nous permet tout de même d’y poser la télévision, créer une bibliothèque et du rangement d’appoint tout en y intégrant les radiateurs si ils se trouvent dans le périmètre. On peut également prévoir ces rangements d’une profondeur suffisamment conséquente pour nous permettre de nous y asseoir ou que cela devienne une banquette pour perdre notre regard dans l’horizon quand on a envie de se prélasser devant la fenêtre. Mais on peut également tout à fait prévoir des rangements un peu plus hauts selon la hauteur d’allège de votre fenêtre et ainsi devenir la continuité de votre plan de travail de cuisine.

6 – Créer un meuble recto-verso

Quand on a besoin de séparer des volumes ou espace, on peut très bien, plutôt que de monter une cloison, monter une claustra ou un meuble de faible profondeur qui soit accessible recto-verso et qui permet de séparer l’espace. Cela va permettre d’utiliser des fonctions recto-verso dans une profondeur moins importante que si on avait eu une cloison et un meuble de part et d’autre qui encombrent d’avantage l’espace.

L’idée dans cette vidéo était de vous aider à trouver des astuces pour vous permettre de gagner de la surface au sol et de l’espace donc visuellement. J’espère qu’elle vous aura aidé. Et puis n’hésitez pas pour en savoir toujours plus, à me suivre sur Instagram et Pinterest ou encore à aimer ma page Facebook.