De Valérie Damidot à Oz By Cath il y a … un gouffre

Prenons le concept télévisé plébiscité de « 1 semaine pour tout changer ». Une semaine de l’idée à la réalisation : wahou! Oui mais non.
Rénover une maison, entamer des travaux, repenser son espace, c’est un tout petit peu plus complexe que ça. Il y a notamment une question d’étapes et de timing absolument incompressible dans tout projet d’architecture intérieure (ou extérieure dailleurs) :

Des délais de chantier irréalistes

  • Le relevé de mesure et la mise en plan
  • Les échanges et les discussions sur les besoins et les différentes options possibles
  • La mise en plan, perspectives, documents techniques pour les entreprises…
  • Les demandes de permis modificatif ou d’extension (2 mois et plus)
  • Les délais de commande de matériaux sauf si en stock
  • Les délais de fabrication (meuble de cuisine, menuiserie sur mesure, etc…)
  • Les disponibilités des différents intervenants (entreprises)

Il faut savoir que selon le modèle de baignoire ou le meuble lavabo, la robinetterie, le receveur, le carrelage, le parquet… les délais peuvent aller de quelques jours… à plusieurs semaines!
C’est d’ailleurs toute la fourniture que l’on identifie le plus rapidement possible dès lors que le projet est défini afin de ne pas avoir de souci d’approvisionnement en cours de chantier. Car une fois la machine lancée, le calendrier des interventions déterminé, un grain de sable (retard de livraison par exemple) peut vite enrayer toute la machine et enclencher des retards de chantier.

La grande distribution à la rescousse

Si l’on prends l’exemple plus spécifique de travaux dans une cuisine, il faudra prévoir en moyenne 8 semaines et bien plus avant d’être livré! Le seul recours pour un chantier vite fait bien fait étant de se fournir pour la cuisine, les matériaux, les sanitaires… dans la grande distribution pour palier aux délais. Ce qui signifie choisir parmi ce qui est exposé et en stock (je précise qu’on y trouve aussi d’excellents produits).
Au delà des délais dont nous sommes tributaires, il y a la mise en œuvre et les étapes que l’on ne peut pas compresser au risque de créer des malfaçons, dont voici quelques exemples non exhaustifs pour des travaux légers :
-Avant la pose d’un parquet celui-ci doit être stocké plusieurs jours avant à température ambiante du lieu de pose.
-Un ragréage pour niveler avant la pose d’un sol souple ou d’un parquet demandera une bonne dose de préparation en amont également (démolition ou retrait du revêtement existant, nettoyage parfait du support, ponçage si besoin + primaire d’accrochage) et peut-être même une deuxième passe si vous voulez récupérer plusieurs millimètres (je ne parle pas de plusieurs centimètres, on est bien d’accord). Et encore plusieurs heures de travail.
-Quand à la peinture, il en va de même, si vos cloisons sont en ba 13 toutes neuves, il y aura un énorme travail de préparation, à savoir révision des bandes de calicots, enduit repassé, ponçage, impression puis une première coucherévision des aspérités avec de nouveau enduit et ponçage partiel si besoin puis re peinture… Mais si les cloisons et murs existaient déjà, il y aura un lessivage, le grattage des parties écaillées… donc pas mieux en terme de temps.

Finir son chantier dans les temps

Pas de miracle donc: pour un chantier sur mesure et fini jusque dans le détail, il faut du temps! Impossible pour moi de faire un projet dans ces conditions et je ne pourrais jamais servir sur un plateau un projet en une semaine top chrono, et heureusement car c’est le temps donné à chaque étape, la patience qui fait son œuvre. Et j’aime voir mes clients venir voir le chantier presque chaque jour prenant ainsi conscience de l’avancement, des soucis rencontrés, du savoir-faire des ouvriers et du temps que demande chaque chose. L’architecture d’interieur n’est pas un métier de Quick consommation et votre projet mérite de prendre le temps.
Conclusion : N’est pas Valérie Damidot qui veut, et c’est tant mieux!
Pour en savoir plus :
5 questions à se poser absolument avant toute rénovation
Ozer travailler avec un architecte d’interieur
Me contacter