Travailler à la maison : un rêve pour certains un vrai casse-tête pour d’autres… faute d’espace dédié ! Le prix du mètre carré étant souvent un frein aux rêves de bureau de ministre, un choix s’impose : ici une  chambre d’amis transformée en chambre-bureau, là un salon-séjour qui s’agrémente d’un coin bureau… pas toujours idéal pour travailler. En fonction de vos goûts, mais surtout de votre espace intérieur, plusieurs solutions s’offrent à vous pour obtenir un espace bureau confortable et agréable quand on travaille de chez soi :

Pièce-bureau ou bureau d’appoint ?

Lorsqu’on dispose d’une pièce-bureau uniquement dédiée à l’espace « boulot », on peut se permettre un aménagement spécifique, avec du mobilier à poser et mélanger les styles. La question des dimensions des meubles (bureau, rangements) étant moins contraignante, encore que cela dépendra de la taille de la pièce.

Alors que le « coin bureau » aménagé dans une pièce dont ce n’est pas la fonction initiale comme le salon par exemple demandera plus de créativité : les aménagements dissimulés ou escamotables seront privilégiés pour faire disparaitre le coin bureau… à moins que celui-ci ne soit parfaitement rangé et organisé et donc assumé 😉

Quoiqu’il en soit, que l’on opte pour l’une ou l’autre de ces options, il y a des éléments indispensables à bien penser pour son confort de travail : l’assise, la lumière, la proximité des rangements sont des incontournables d’un espace bureau optimisé.

Un coin bureau sur mesure
Un espace bureau haut en couleur
Un bureau d'appoint
Un coin bureau de créatif
Un coin bureau sur mesure
Un coin bureau d'appoint dissimulable
Un bureau chic sobre
Un bureau d'appoint
Un coin bureau de créatif
Un bureau chic vintage
Un coin bureau de créatif
Un coin bureau industriel
Un coin bureau style loft
Un coin bureau sur mesure
Un coin bureau sur mesure

L’assise de votre fauteuil de bureau, le nerf de la guerre

C’est un élément à ne pas négliger pour se sentir aussi à l’aise que possible durant plusieurs heures. À mon sens, il est important de privilégier certains réglages tels que : la profondeur d’assise selon sa longueur de jambes et ce afin de toucher le dossier, la hauteur d’assise pour avoir les pieds qui reposent bien à plat au sol, le dossier pour l’adapter au mieux à sa cambrure. Les roulettes et la rotation sont également indispensables pour éviter d’avoir sans cesse à se soulever de l’assise au moindre mouvement vers un rangement. Les accoudoirs peuvent être un plus ou au contraire un véritable inconvénient si ils ne sont pas réglables en hauteur car sans cette possibilité ils ne vous permettront pas d’approcher au mieux du plan de travail. Pour ma part, j’ai opté pour une version économique que j’adore car elle m’offre mobilité et m’oblige à bien me tenir : le swiss ball  😉

Lampe de bureau et lumière naturelle… bien choisir sa lumière et se positionner pour travailler

Rien de tel que de bénéficier  de la lumière naturelle pour travailler. Encore faut-il bien s’en servir. L’idéal sera de disposer le plan de travail perpendiculaire à la lumière naturelle afin d’avoir une lumière qui se diffuse sur tout le plan. Une fenêtre dans votre dos apporte l’inconfort des reflets sur l’écran et l’inconvénient de votre ombre portée sur le plan de travail. La fenêtre face à vous a l’avantage de vous distraire par la vue mais la problématique de créer un contraste fatiguant pour vos yeux qui passeront leur temps à faire la mise au point.

La lampe de bureau quand à elle doit vous offrir un vrai confort oculaire. Personnellement j’ai opté pour une lampe Glo-ball sur variateur qui me permet de diffuser de la lumière de manière générale dans le volume et de varier la puissance de lumière en fonction de ma fatigue visuelle. Une fois encore si vous n’éclairiez que le plan de travail et que le reste de la pièce est dans le noir complet, vous allez fatiguer vos yeux à faire la mise au point dès que vous levez le nez de votre bureau. Autrement dit, optez pour une lampe multi directionnelle qui éclaire vers le bureau et vers le plafond par exemple ou pour une lampe éclairant le plan et une seconde l’environnement.

Les rangements

Au delà du plan de travail à adapter en dimensions en fonction de ses besoins (ordinateur de bureau ou portable, activité manuelle…), pensez bien aux accessoires dont vous avez la nécessité à proximité immédiate pour anticiper leur emplacement et les rangements (imprimante, scanner, dossiers récurrents, stylos, agrafeuses, outils…). Tous ces éléments détermineront le quantitatif en tiroirs et leur typologie (pour dossiers suspendus ou uniquement des stylos…), le nombre de mètre linéaire d’étagères en fonction de la quantité de dossiers, classeurs… dont vous avez l’utilité au quotidien.

Et puis, dernier point non négligeable, les prises! Pensez y pour les avoir en quantité à proximité car entre copieur, portable, ordinateur, lampe… on en a jamais trop. Quant à internet n’oubliez pas de prévoir une ou deux prises rj et/ou que la boxe ne soit pas trop éloignée pour travailler en wifi.

Retrouver toutes les références des images dans Pinterest et n’hésitez pas à me suivre.
Au boulot!

Vous aimerez aussi :

Aménager un coin bureau dans un studio avec le projet Studio 121 ou dans un passage comme dans les projets Andrieux et Aligre.
Pourquoi faire appel à un architecte d’intérieur quand on est déjà un bon bricoleur?
Ces « codes déco » qui n’en finissent pas …

 

Pin It on Pinterest

Share This