C’est ainsi que tout a commencé. Par chance, ce jour là, la cuisine n’a pris feu qu’en partie, les propriétaires de cette jolie maison en meulière étant présents le jour de l’incendie.Quelques semaines plus tard, nous échangeons ensemble sur le « plan d’attaque ». Les options allant de la simple remise en état jusqu’à un projet un peu plus poussé permettant de profiter des travaux devenus incontournables pour créer une cuisine fonctionnelle, harmonieuse et optimisée niveau rangements.

Au final, l’option un peu plus poussée eu gain de cause pour la cuisine et bien plus encore :

Changement n°1 : la cuisine

La lumière : Haute sous plafond, avec un éclairage peu adapté diffusé par une suspension unique. La solution ? Installer un faux plafond permettant un éclairage stratégique avec l’intégration de spots réglables grâce à un variateur de lumière, bien pratique pour ménager les lève-tôt. L’installation du faux plafond a permis de cacher les gaines d’aération peu esthétiques, mais également de revoir la proportion du volume.

L’ameublement : Le meuble bas garnis de paniers initialement présent à côté de la cuisinière a été réduit en cendres. La solution ? Intégrer un meuble à tiroirs plus fonctionnel, permettant d’avoir couverts et casseroles sous la main pendant la préparation des repas. Dans le même esprit, le grand meuble à étagères profondes et peu pratique qui occupait l’espace mural de l’autre côté de l’îlot laisse place à une nouvelle création respectant  les codes de l’existant tout en dissimulant un maximum de rangements et le frigo souvent disgracieux.

Changement n°2 : l’espace dîner

Dans l’espace dîner, profitant de la remise aux normes électriques, deux appliques murales discrètes et peintes dans la couleur des murs ainsi que deux suspensions miroirs viennent occuper le volume, réduisant visuellement la hauteur impressionnante sous plafond pour un côté plus intimiste. L’effet miroir permet d’oublier les suspensions mettant l’accent sur le reflet des vitraux qui font le charme de cet espace et qui ont été remis en état lors des travaux.

Changement n°3 : le salon

Dans le prolongement de mon intervention, d’autres envies se sont profilées au fur et à mesure des discussions.

Ce fut donc l’occasion de créer une cloison et une porte vitrées discrètes entre l’espace de circulation menant aux étages et la pièce de vie. L’idée étant de se prémunir des courant d’air venant de l’entrée et des nuisances sonores liées à la vie de l’espace salon qui pouvaient gêner la vie intime des chambres situées à l’étage.

Les meubles bas et étagères existants de part et d’autre de la cheminée ont été déposés et remplacés par des meubles sur mesure re proportionnés et tons sur tons avec les murs afin de mettre la cheminée en valeur.

En conclusion :

Ce malheureux incident aura au moins eu l’avantage d’offrir à mes clients une cuisine chaleureuse et lumineuse ou la propriétaire, de son propre aveu, adore passer du temps. Quant à la suite du rdc et du salon, le changement de couleur des murs, des rideaux, la modification de certains meubles et de l’éclairage fixe, ont fini d’en faire un espace lumineux et charmant.

Vous pouvez voir ici davantage de photos du projet et retrouver le témoignage de mes clients.

 

Pin It on Pinterest