Lorsque j’étais petite, j’adorais jouer à cache-cache. Il y avait dans ce jeu la peur d’être découverte et le plaisir de choisir la cachette improbable, celle que l’on ne trouverait pas, pour avoir la chance de rester la dernière en jeu. La cachette – lorsqu’on jouait en intérieur – évoquait pour moi un petit endroit de sécurité. Il ne m’était pas rare de me cacher dans un placard ou de me faufiler dans un trou de souris et de ne plus bouger un doigt de pied en attendant la sentence. Pendant ce moment suspendu, j’avais le sentiment d’être dans un cocon imaginaire, voire d’être invisible… Aujourd’hui, je rêve d’une pièce secrète.

En grandissant, vous est-il déjà arrivé d’avoir envie de vous cacher à nouveau ? Moi oui, et ce d’autant plus lorsque la maison est emplie de monde et que me vient le besoin de savourer un moments de repli dans ma bulle. Alors pourquoi ne pas concevoir une pièce secrète derrière un passage inattendu ?

Une porte sous tenture, invisible ou dérobée, pourrait bien faire son effet. Avec un style d’un autre temps, recouverte de tenture ou intégrée telle une porte de placard contemporaine, à chacune son style.

Une armoire ancienne pourrait bien vous surprendre en dissimulant une pièce secrète ou une fonction improbable comme un wc dans ce projet réalisé à Anvers ou un salon intimiste dans une Datcha Russe ou bien encore devenir un passage entre deux pièces comme dans le restaurant La Mangerie.

Plus sophistiquée, la bibliothèque mobile, avec ses livres bien réels, devient un passage vers un autre univers parallèle, avec ici le bureau d’un écrivain, un appartement contemporain situé dans un ancien monastère à Trnava en Slovaquie ou bien encore cette petite dernière avec son bleu pimpant.

Si une envie de « buller » incognito vous vient, vous savez ce qu’il vous reste à prévoir dans votre prochain intérieur…


Vous pouvez retrouver ces photos sur Pinterest.