Projet Doc’Roux

Nous sommes ici devant une maison des années 90 dans un lotissement. Rien ne laisse présager ce qui s’y cache. Dès l’entrée, les codes changent : on ne parle plus de garde-corps à croisillons, de porte à motif désuet, de cheminée en pierre connotée. On passe désormais par une entrée et un salon radicalement contemporains aux lignes épurées, aux couleurs sobres, au mobilier et l’éclairage qualitatif pour répondre à la volonté d’un couple de cinquantenaires résolument tournés vers la modernité.

L’entrée de 10m² accueille désormais une penderie intégrée et volontairement discrète pour que le regard s’attache davantage au nouveau garde-corps devenu sculpture après le travail de Frédéric Laffont. Encore quelque pas et on découvre d’un seul regard une pièce principale de 32m². Mais en y pénétrant, deux espaces se dessinent clairement. Le premier reçoit un espace repas délimité par la sous face de la mezzanine située à une hauteur de plafond des plus classiques (2m50). Tandis que la deuxième partie, étonne par un volume cathédral d’où l’on perçoit le 1e étage avec sa main courante faisant écho à celle de l’entrée. Assis dans le spacieux et longiligne canapé, c’est une invitation à se prélasser et à laisser errer le regard en contemplant le jardin ou à regarder des films.

Découvrir l’avant/après consacré à ce projet

Projet Doc’Roux

Nous sommes ici devant une maison des années 90 dans un lotissement. Rien ne laisse présager ce qui s’y cache. Dès l’entrée, les codes changent : on ne parle plus de garde-corps à croisillons, de porte à motif désuet, de cheminée en pierre connotée. On passe désormais par une entrée et un salon radicalement contemporains aux lignes épurées, aux couleurs sobres, au mobilier et l’éclairage qualitatif pour répondre à la volonté d’un couple de cinquantenaires résolument tournés vers la modernité.

L’entrée de 10m² accueille désormais une penderie intégrée et volontairement discrète pour que le regard s’attache davantage au nouveau garde-corps devenu sculpture après le travail de Frédéric Laffont. Encore quelque pas et on découvre d’un seul regard une pièce principale de 32m². Mais en y pénétrant, deux espaces se dessinent clairement. Le premier reçoit un espace repas délimité par la sous face de la mezzanine située à une hauteur de plafond des plus classiques (2m50). Tandis que la deuxième partie, étonne par un volume cathédral d’où l’on perçoit le 1e étage avec sa main courante faisant écho à celle de l’entrée. Assis dans le spacieux et longiligne canapé, c’est une invitation à se prélasser et à laisser errer le regard en contemplant le jardin ou à regarder des films.

Découvrir l’avant/après consacré à ce projet

121 route de Croissy - 78 110 Le Vesinet - Tel : 06 87 48 36 75 - Cath@oz-bycath.comMentions légales - Plan du site -  Site réalisé par La Boite A Truc

121 route de Croissy - 78 110 Le Vesinet

Tel : 06 87 48 36 75

Site réalisé par La Boite A Truc

Pin It on Pinterest