C’est dans les Arts Décoratifs (1) et l’union des artistes modernes (Jean Prouvé, Eileen Gray, Jacques-Émile Ruhlmann) que le métier d’architecte d’intérieur prend ses racines. À ses prémisses, on parlera d’«  architecte décorateur ». Un bel exemple est celui de Charlotte Perriand & Le Corbusier, lorsqu’en 1927 elle rejoint l’agence de Pierre Jeanneret et de Le Corbusier, pour prendre en charge l’équipement de la maison. Elle décide alors de rompre avec l’académisme architectural, et d’adopter des théories prenant en compte les matériaux, la fonctionnalité, les loisirs et le bien-être.» (2). 

Dès lors, l’équipement de la maison prend ses lettres de noblesse et on assiste à la naissance de l’aménagement intérieur en tant que tel avec la volonté de démocratiser mais dans un cadre restreint. De 1940 à 1950, de grands projets voient le jour pour quelques happy few (clients aisés)… En parallèle on s’ouvre de plus en plus sur le monde amenant à l’observation des autres mode de vie (des pays du nord en particulier et des Etats-Unis).

Dans les années 50, apparaît pour la première fois le terme « d’architecte d’intérieur » qui balaiera volontairement le terme de « décorateur » devenu trop poussiéreux. L’idée était également de nommer le lien étroit qui existe entre intérieur et extérieur. Des professionnels tels que les tapissiers et les menuisiers n’hésitent plus à associer le terme d’architecte d’intérieur à leur profession pour proposer cette gamme de services complémentaires, sans pour autant se nommer uniquement architecte d’intérieur.

De 1960 à 1970, on assiste à l’explosion du marché des services. Il s’opère alors une division pacifique du travail avec les architectes, donnant ainsi naissance à des services d’urbanisme, d’espaces verts… La réhabilitation devient en même temps une préoccupation dès la fin des années 70. L’essor des architecte d’intérieur se fait naturellement en parallèle grâce à la demande des clients professionnels (bureaux, restaurants, Café…) de plus en plus demandeurs. Prennent également leurs origines en même temps, les agenceurs, les cuisinistes et d’autres corps de métiers adjacents.

Dès lors sur le marché de l’aménagement, une stratégie concurrentielle individuelle se met en place amenant à se nommer de manière plus régulière architecte d’intérieur plutôt que décorateur afin de se faire identifier plus aisément par les prospects. Les formations en école, le 1e syndicat des créateurs d’architecture intérieure et modèles sous la forme d’un groupement professionnel se mettent en place.

En quelques dates clés :

1966 1ère  apparition dans l’annuaire du terme « architecture d’intérieur ».
1968 création du premier diplôme d’architecture intérieur à travers l’ESAG.
1972 1e apparition dans l’annuaire du terme « architecte d’intérieur ».
1984 création de la rubrique architecte d’intérieur dans l’annuaire professionnel des PTT. À l’époque, 15 personnes indiquent comme activité « architecture intérieure » quand 54 mentionnent être « architecte d’intérieur ».

Cette petite histoire du métier d’architecte d’intérieur est bien entendu un  résumé très succinct d’un travail de thèse de longue haleine mené par Carine Ollivier, sociologue et maître de conférence à l’université de Rennes.

Passionnante, elle a su nous captiver lors de son intervention pour nous compter la naissance de notre métier à l’Unaid (union nationale des architectes d’intérieurs, designers).

J’ai eu naturellement envie de partager avec vous cette » naissance » le moins maladroitement possible à travers mes propres mots afin de souligner une fois encore que ce n’est pas un métier récent né des émissions télévisées même si certains le pensent encore.

Vous aimerez aussi :

Les 10 commandements d’un bon architecte d’intérieur
4 à 5 ans d’études

(1) Les arts décoratifs rassemblent, si l’on excepte l’architecture, la peinture et la sculpture, l’ensemble des arts dont la finalité est le décor, depuis le simple objet d’usage courant jusqu’au décor de théâtre sans oublier l’art éphémère des décors de fêtes. Encyclopedia Universalis 

(2) Wikipedia

Pin It on Pinterest