Mais que va-t-elle bien pouvoir nous dire à ce sujet que l’on ne sait déjà  après l’article « 4 à 5 ans d’études ?! Nan !!!.. Vraiment ? » ou encore « Architecte de quoi ? … d’intérieur ?! » puis « le décorateur ».

Peut-être vous demandez-vous quelle eau je vais bien pouvoir apporter à votre moulin après la publication d’articles comme ( citer les articles) ? Si la réponse est oui, vous pourriez être surpris …

Je ne suis pas décoratrice!

Rien ne m’agace autant que d’être appelée « la décoratrice« . Je me sens alors limitée, bridée dans mes capacités et envahie de désespoir (sisi). Enfin jusqu’au moment où je décrit mon métier à mes interlocuteurs et que je vois leurs yeux s’ouvrir à de nouvelles possibilités … En réalité, en tant qu’architecte d’intérieur je suis à même de vous conseiller sur toute la « peau intérieure » de votre espace et ce depuis l’isolant, jusqu’à la petite cuillère en passant par la démolition, la reconstruction de murs, cloisons, la conception de mobilier, l’électricité, le chauffage, la plomberie… Pour moi, les rideaux, tentures, coussins et autres nappes viennent parfaire la mission, mais le cœur de mon métier, c’est tout ce qui permet la valorisation de votre espace de vie.

Pas de bras, pas de chocolat ( pas d’assurance, pas de mission) :

Deuxième point important à savoir, c’est que pour pouvoir exercer, l’architecte d’intérieur doit être assuré, de la même façon qu’un architecte. En effet, une assurance décennale doit être souscrite, car l’architecte d’intérieur occupe souvent les fonctions de maître d’œuvre et de coordinateur de travaux. Celle-ci couvre la responsabilité et les actes à hauteur d’un plafond de garantie qui est déterminé par contrat et qui selon les assureurs n’est délivrée que sur présentation de diplômes de certaines écoles reconnues. Celle-ci protège pendant 10 ans le maître d’ouvrage contre les malfaçons. Autrement dit c’est la case prison si il y a défaut de souscription de cette assurance de la part de l’architecte d’intérieur. Vous avez bien entendu!

Un tantinet lyrique l’architecte d’intérieur ? Non un grand créatif !

Troisième point, l’architecte d’intérieur à des idées, beaucoup d’idées. Sa créativité est d’ailleurs votre valeur ajoutée. Dans ses meilleurs jours il est même capable de vous surprendre par son imagination débordante et les idées d’agencement toutes plus novatrices les unes que les autres… parfois limitées par le budget! Ce qu’il faut retenir, c’est que quelque soit le budget et les besoins, la gymnastique intellectuelle de l’architecte d’intérieure lui permet de trouver des solutions, des optimisations, des astuces en brefs des « idées » qu’il est difficile d’avoir sans être épaulé par un professionnel. L’architecture intérieure est une expertise qui résulte d’une vraie formation longue et de l’expérience. Par exemple, je sais couper les cheveux, mais pas aussi bien que ma coiffeuse (D’ailleurs j’ai arrêté de me les couper toute seule et m’en remet à une experte désormais).

Curieux l’architecte ? Oui mais pour la bonne cause !

L’architecte d’intérieur offre une cohérence à l’ensemble de votre projet. Sa réflexion intègre tous les tenants et aboutissants. Il pense les fonctions, les déplacements, les circulations verticales et horizontales, la lumière naturelle et artificielle, les emplacements de portes, d’interrupteurs, le tiroir à couvert, le vide poche de l’entrée… C’est d’ailleurs souvent pour cette raison que l’architecte d’intérieur a tendance à se mêler d’un peu plus de choses que prévu au départ, afin de créer une harmonie globale de fonction et de style, ne lui en voulez pas !

Oz By Cath, psychitecte d’intérieur :

Mi-psy, mi-confident, votre architecte à la mission de créer l’espace de vie dont vous rêver. Pour cela, il rentre ( un peu) dans votre vie, analyse, décortique, apprend à vous connaître avant même de prendre le crayon. C’est un métier d’écoute et de confiance qui s’instaure peu à peu pour créer du lien et instaurer une forme de confidence entre lui et vous. Pour moi, cath, c’est une véritable forme de complicité qui se met en place « psychitecte d’intérieur » çà me va auss, mieux que décorateur en tout cas !

Pour en savoir plus :

Mon parcours
Travailler avec un architecte d’intérieur

Et pour me confier votre projet, discuter de vos envies, c’est ici que ça se passe.
Cath

Pin It on Pinterest