Bonjour à vous, je suis Catherine Le Gall, architecte d’intérieur, vous pouvez découvrir mes réalisations sur le site www.oz-bycath.com  et suivre les articles sur le blog à l’adresse www.blog-bycath.com/blog ! 

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler des escaliers intérieurs : Comment bien choisir, et surtout bien installer votre futur escalier? Voyons ça de suite! 

Première question : Escalier principal ou secondaire?

Escalier Principal: Dans une maison, pour relier deux étages par exemple : au rez de chaussée, on retrouvera toutes les pièces à vivre, et les pièces dédiées au sommeil seront regroupées au 1er étage. Vous allez donc utiliser cet escalier plusieurs fois quotidiennement : il doit donc être confortable et le confort est lié à la fois à la largeur, mais également à la hauteur et à la profondeur de marche. Ce sont des critères indispensables à prendre en compte afin que votre escalier soit confortable à la descente, comme à la montée! Il devra être suffisamment large pour monter ou descendre des choses encombrantes ( pensez à votre déménagement!)
Escalier secondaire : C’est souvent un escalier droit et plus raide, qui mène à une mezzanine, par exemple ou à un grenier, ou à des combles. Il est moins utilisé on ne le monte pas au quotidien (plusieurs fois par jours), par conséquent il peut-être « travaillé » d’une autre manière que l’escalier principal.

Seconde question : Où va se trouver la trémie ? Quelle forme aura-t-elle?

Pour déterminer la trémie si elle n’existe pas d’origine, il faudra regarder la composition du plancher de manière à essayer de limiter la modification structurelle du plancher pour faire passer cet escalier.

Troisième question : Comment doit-on arriver à l’étage? Dans quel sens?

Faut-il éviter une soupente de toiture et se réserver une échappée de tête suffisante, avec une arrivée d’escalier dans un certain sens? Doit-on arriver dans un dégagement déjà existant car il y a une distribution des pièces spécifique? Ces questions sont essentielles pour arriver sur le palier supérieur de la manière la plus optimisée et efficace possible, et surtout dans le bon sens!

Quatrième question : l’encombrement de votre escalier

Contrairement à la question de l’arrivée sur le palier supérieur, la question de l’encombrement de votre nouvel escalier va concerner la partie basse. Si vous avez beaucoup d’espace en étage inférieur,  vous n’aurez pas de questions à vous poser… mais si vous avez peu d’espace , c’est un paramètre à prendre absolument en compte, quant au choix de la forme, et du sens  de votre escalier!

Cette première vidéo était un petit peu technique, mais une fois que vous aurez répondu à toutes ces questions, nous passerons à la partie plus funky : l’esthétique et la partie formelle de votre futur escalier!

A très vite pour la seconde vidéo !

Retrouvez toutes mes réalisations ou suivez-moi sur ma page Facebook et retrouvez les sources des photos de cette vidéo sur Pinterest.

Pin It on Pinterest

Share This